Toutes les infos mairies

  • RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

    Le Conseil Municipal se réunira à l’Annexe Mairie, Salle du Conseil municipal,

    Le lundi 04 Février à 19h30

    PROCHAINEMENT L’ORDRE DU JOUR …

     
  • CAHIER DE DOLÉANCES

    Suite aux mouvements de protestations qui touchent le pays, un cahier de doléances est ouvert et à disposition des habitants à l’accueil de la Mairie-Annexe, aux heures d’ouverture. Il  permet d’exprimer au gouvernement vos doléances.
  • INSCRIPTIONS SUR LES LISTES ÉLECTORALES : UN NOUVEAU DISPOSITIF

    AVIS DES LECTEURS Le nouveau dispositif de gestion des listes électorales en place à compter du  1er  janvier 2019, n’impose plus que la demande d’inscription soit réalisée avant le 31 décembre pour pouvoir voter l’année suivante. En effet, à compter du 1er janvier 2019, avec l’entrée en vigueur du répertoire électoral unique, toute personne pourra solliciter son inscription sur les listes électorales en mairie tout au long de l’année et, à l’approche d’un scrutin, jusqu’au 6e vendredi précédant ce scrutin (jusqu’au dernier jour du deuxième mois précédant le scrutin pour les scrutins organisés en 2019, soit pour les élections européennes, jusqu’au 31 mars 2019). Pour vous inscrire, vous devez vous présenter en Mairie-Annexe, 5 rue Henri Barbusse,  aux heures d’ouverture :
    • lundi et jeudi : 8h30-12h 13h30-18h
    • mardi et mercredi : 8h30-12h15
    • vendredi : 8h30-15h (sans interruption)
    • samedi : 9h30-11h30 (hors vacances scolaires et jours fériés)
    Muni de l’imprimé, à télécharger ICI et des justificatifs d’identité et d’adresse préconisés
    Plus de renseignements en Mairie : 04 76 68 88  ou sur le site service-public.fr
  • Consultation pour création de secteurs d’information sur les sols (SIS)

    Consultation du public du 3 décembre 2018 au 3 janvier 2018, prolongée jusqu’au 18 janvier 2019 à 16h00

    Création des secteurs d’information sur les sols

    Par arrêté préfectoral en date du 13 novembre 2018, une consultation publique, d’une durée de 32 jours, portant sur la création des secteurs d’information sur les sols (SIS) est organisée du 3 décembre 2018 au 3 janvier 2019 inclus.

    Cette consultation est prolongée jusqu’au 18 janvier 2019 à 16h00.

    Pendant la durée de cette consultation, les fiches relatives aux SIS seront consultables sur :

    • le portail des services de l’État en Isère, www.isere.gouv.fr (rubrique : politiques publiques/environnement/secteurs d’information sur les sols (SIS)/fiches descriptives des secteurs concernés).

    Pendant la durée de la consultation, des observations et propositions pourront être formulées par écrit :

    • auprès de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Auvergne-Rhône-Alpes ;
    • auprès de la direction départementale de la protection des populations – service installations classées
    • et par voie électronique à l’adresse suivante : sis.dreal-ara@developpement-durable.gouv.fr ,

    en mentionnant la référence du SIS considéré qui est du type 38SIS0XXXX (les 4 derniers numéros permettant d’identifier le SIS concerné).

    A l’issue de la consultation, un rapport de synthèse récapitulant les observations du public et le bilan de la concertation seront consultables, pendant un an, auprès des différentes mairies concernées, à la direction départementale de la protection des populations (service installations classées) ainsi que sur le portail des services de l’État en Isère : www.isere.gouvfr.

    Au terme de la procédure, le préfet arrêtera les secteurs d’information sur les sols, du département de l’Isère.

    Plus d’infos, voir la suite de cet article sur le site de  la préfecture de l’Isère ICI

  • INFORMATION A L’ATTENTION DES FAMILLES – RESTAURANT SCOLAIRE

    Pour répondre à la demande des familles, en augmentation depuis la rentrée 2018, les élus ont décidé dès le 17 septembre d’ouvrir des places supplémentaires au restaurant scolaire. La commune a lancé le recrutement de deux agents. A ce jour, je suis satisfait de pouvoir vous annoncer l’arrivée d’une nouvelle animatrice au retour des vacances scolaires de Toussaint, ce qui va nous permettre d’accueillir 18 enfants d’école élémentaire en plus chaque jour. Nous recherchons toujours un animateur supplémentaire pour les enfants de maternelle.   Le Premier Adjoint, Michel MENDEZ
  • RECHERCHE MEDECIN GENERALISTE

    Suite départ en retraite de son médecin, la commune de Champ sur Drac recherche un / des médecin(s) généraliste(s)  Commune péri-urbaine de 3000 habitants, à 5 minutes de Vizille et 15 km de Grenoble, Champ sur Drac a su préserver un cadre de vie de qualité et dispose de vrais atouts pour un professionnel qui souhaite s’installer. Nous avons tous les services et commerces de proximité, dont une pharmacie, un cabinet de kinésithérapeutes, une ostéopathe, des dentistes et des infirmières. Le territoire accueille trois écoles, un complexe sportif et un espace culturel. La population, composée de nombreuses familles avec de jeunes enfants et une part importante de personnes âgées, va régulièrement augmenter dans les prochaines années du fait de la construction en cours de 120 logements. Local communal disponible à la location en rez-de-chaussée. La commune l’aménagera en fonction des besoins des praticiens. Elle dispose également d’un parc de logements communaux en location si besoin. Pour tout renseignement, contacter : Carole Bajulaz, Directrice générale des services de la commune (carole.bajulaz@ville-champsurdrac.fr / 04 76 68 48 92)
  • L’INSEE COMMUNIQUE : ENQUÊTE « CONDITIONS DE TRAVAIL »

    L’lnsee en partenariat avec la Dares réalise, entre le 1er octobre 2018 et le 31 mai 2019, une enquête sur les conditions de travail. L’enquête a pour objectif d’obtenir une description concrète du travail, de son organisation et de ses conditions, selon divers angles : horaires de travail, marges de manœuvre, coopération, rythmes de travail, efforts physiques ou risques encourus. Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l’lnsee prendra contact avec certains d’entre vous. Il sera muni d’une carte officielle l’accréditant. Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.  
  • Le Département de l’Isère communique : Le très haut débit en Isère !

    Le Département de l’Isère s’est engagé à couvrir, en partenariat avec toutes les intercommunalités de l’Isère, au plus tard en 2024, la totalité des communes du Département qui ne feront pas l’objet d’un déploiement en fibre optique des opérateurs privés sur fond propre. En effet, à la suite de la sollicitation de l’Etat, l’opérateur Orange n’avait manifesté son intérêt que sur l’agglomération grenobloise, l’agglomération Viennoise, la commune de Voiron et celle de Bourgoin-Jallieu. La commune de Champ-sur-Drac dépend de la zone couverte par le réseau d’initiative publique (RIP) Isère THD qui vise à apporter de la fibre optique (FTTH : fibre jusqu’à l’abonné) à tous les isérois entre 2017 et 2024 au plus tard, et à minima à 70% de la population, à toutes les zones d’activités et à la quasi-totalité des entreprises de plus de 5 salariés d’ici 2021. la suite de l’article ICI Plus d’informations sur l’avancée des travaux, consulter le site www.iserethd.fr
  • Retour sur les rencontres de proximité avec la population

    Des rencontres d’information et de débats entre les habitants et les élus ayant eu lieu fin mai, vous pouvez consulter ICI le Compte rendu des 3 premiers rendez-vous.  
  • Une caméra piéton pour la policière municipale, gage de sécurité et facteur de pacification des relations

    Depuis le 1er février 2018, la policière municipale est équipée d’une caméra piéton, une expérimentation souhaitée par le maire et permise par un décret de décembre 2016 qui autorise les agents municipaux à s’équiper de caméras au même titre que la police nationale. La Policière pourra dorénavant filmer et enregistrer toute intervention jugée tendue avec certains citoyens. Dans le même temps, les personnes estimant que l’agent de police municipale aurait eu des propos ou une attitude inadaptés pourront faire valoir leurs droits, l’enregistrement étant susceptible de servir de preuve en cas de procédure. L’agent de police devra prévenir son interlocuteur qu’il va filmer. Les images seront conservées pendant six mois. Seuls le Maire, la policière municipale et les officiers de police judiciaire qui le réclameront y auront accès. La municipalité mise sur l’effet dissuasif de l’enregistrement vidéo pour calmer le jeu lors de certaines interventions compliquées. Ce dispositif a déjà fait ses preuves dans d’autres communes. Il permet d’apaiser les tensions lors des interventions, tout en renforçant la sécurité des agents qui le portent.